Tu pourrais rater intégralement ta vie, de Toni JORDAN

Publié le par lili

rater sa vie Extrait de la quatrième de couverture : Grace Lisa Vanderburg a 35 ans. Elle compte. Tout. Tout le temps. Les lettres de son nom (19). Les pas qui la mènent au café (920). Les poils de sa brosse à dents (1768). Les graines de pavot sur sa tranche de gâteau. Autant de chiffres qui ordonnent son existence réglée comme du papier à musique. Quand entre en scène Seamus Joseph O'Reilly (un autre 19), un bel étranger qui n'a pas peur de ses manies, un dilemme ne tarde pas à s'imposer â elle: les chiffres ou la vie ? Pour préserver leur fragile idylle, l'excentrique Grace est-elle prête â perdre le fil de ses additions ? Comédie romantique, réflexion sur la normalité, ce premier roman pétillant offre l'irrésistible portrait d'une héroïne vulnérable et vraie.

 

Mon avis : Avant toute chose, je remercie Les éditions Héloïse d'Ormesson et Bob pour ce nouveau et très rafraîchissant partenariat. Dire que j'ai aimé ce roman serait en-dessous de la réalité... J'ai a-d-o-r-é ! Je sais que les avis divergent sur le titre, en ce qui me concerne, je l'ai beaucoup aimé car je le trouve un peu décalé, amusant, deuxième degré...alors que la première de couverture, quant à elle, ne m'a guère inspirée. Enfin, ce qui compte vraiment, nous serons d'accord, je pense, c'est le contenu et là, c'est du grand art, car Toni Jordan réussit à mêler des thèmes et des genres pour offrir un cocktail très rafraîchissant, au propos à la fois amusant et intelligent sous les apparences d'un roman de chick-litt. L'histoire de Grace pourrait être angoissante : car quel plaisir dans la vie quand on doit tout compter pour se sentir en sécurité ? Quelle place pour l'inconnu et l'imprévisible ? Aucune car Grace tente de tout maîtriser par ses perpétuels et incroyables calculs qui lui permettent de différer de vivre par procuration. Quand elle rencontre Seamus, on sent que ce personnage va jouer un rôle déterminant, mais que de patience il va lui falloir pour apprivoiser la si spéciale et adorable Grace ? D'ailleurs y parviendra-t-il ? Surprise ... Ce roman m'a enchantée aussi car il parle de notre société de consommation, du formatage des gens, des relations humaines, etc.

Je vous livre quelques passages :

p 17 à propos des fantasmes :  " C'est un fantasme adolescent de conte de fées, je sais, mais tellement saisissant parfois que la vie me paraît blafarde. Au moins ça n'a rien des fantasmes typiquement moyens d'une ménagère moyenne d'une banlieue pour classes moyennes. Je les vois d'ici : "Prends-moi sur la paillasse en granit, Julio ! Que je puisse suivre le va-et-vient de ton cul reflété dans le réfrigérateur en inox à double porte avec distributeur de glaçons !"

  Les pages 29 et 30 livrent un constat imparable sur l'éducation de nos chères têtes blondes et sur la réalité de ce que seront leurs vies...

p 123, un commentaire qui reflète l'obsession des chiffres et de la vieillesse, quand Grace se découvre des rides aux coins des yeux : " Il y a encore peu de temps, il y en avait 6 à chaque oeil. Serait-ce trop demander, un peu de symétrie ? Ces salopes font des petits. Pas comme moi ! "

Je vous invite aussi à lire l'avis de Calypso sur ce roman...

Commenter cet article

soph 11/05/2010 13:46


après avoir lu ton article (noir sur noir)il doit ma rester un dizième pour mes 2 yeux . mais bon commentaire qui donne envie


lili 11/05/2010 15:38



ah la vue qui baisse, c'est tout le problème passé un certain âge ! non je plaisante, je ne sais pas ce qui est arrivé, j'ai recommencé et republié l'article, rien à faire... Mais je vais être
vigilante quant au prochain promis !



calypso 09/05/2010 22:21


Ravie de voir que nous partageons le même avis ! La couverture ne paye pas de mine, mais quelle suprise une fois les première pages lues !


lili 11/05/2010 15:39



oh que oui ... Et c'est plutôt bien écrit, alors c'est agréable !



Irrégulière 09/05/2010 14:48


Effectivement, la couverture ne donne pas envie (comme quoi les pros du marketing, des fois...) mais ce qu'en avait dit Calypso m'avait déjà intriguée... donc je pense le lire !


lili 11/05/2010 15:40



oui la couverture est un peu nunuche, mais l'histoire ne l'est pas du tout, elle.



Ankya 08/05/2010 20:47


Je vois fleurir ce titre sur les blogs en ce moment. Il a l'air bien intéressant. Moi aussi je compte... mes pas. :D


lili 09/05/2010 10:51



Et j'espère que tu comptes le lire



Véro 08/05/2010 18:50


Je crois que tu as un problème de couleurs de police. Sinon, il est dans ma LAL car il me tente beaucoup.


lili 09/05/2010 10:50



oui, et je tente depuis hier de le résoudre, mais ça semble impossible... GRrrrr... M'enfin le roman est une vraie réussite et c'est le principal !