Les petits oiseaux, de Anaïs NIN

Publié le par lili

1039205 9413504 

 

De quoi ça parle ? Ne tournons pas autour du pot, ça parle de Q. En même temps, avec une telle première de couverture, gageons que peu d'entre vous s'attendaient à un traité d'agriculture ou de botanique... Mais je me dédouanerai très vite en mettant la faute sur la fameuse Stephie et son rendez-vous Qlturel du premier mardi de chaque mois, qui devient encore plus Qlte que le premier samedi de c"Anal" plus....

 

Trêve de jeux de mots ratés ( la faute au réveillon bien arrosé ), et oQpons-nous un peu de ce texte, gentiment prêté par Sylvie, qui m'a fourni nombre de livres récemment, pour peupler ces pages de blog, devenues un peu trop sanglantes en fin d'année 2011.

 

Alors, oui, Anaïs Nin, tout le monde ou presque connaît, et pas seulement ( je l'espère ) à cause de la chanson de Renaud et de son ex compagne, Romane Serda. Non, Anaïs Nin était la maîtresse d' Henry Miller, mais pas seulement ( comprenons par là, qu'elle eut beaucoup d'amants, mais que ce n'est pas son seul titre de gloire ).

 

Les petits oiseaux est la suite et fin de Venus Erotica, publié deux ans auparavant. Donc ce recueil de nouvelles érotiques est certes intéressant, quelques histoires sont savoureuses, et plaisantes, mais on est quand même loin de l'érotisme et de l'imagination du précédent opus. On apprécie certaines nouvelles, certaines situations, mais elles manquent parfois de sel et la traduction prive de la beauté du texte original. Hélas, oui, il est souvent question de "poser sa main sur un sexe gros de désir", bref, les formules ne sont pas très "appétissantes", reconnaissons-le.

En tout cas, si j'ai été gênée par le premier texte qui met en scène un homme qui apprécie un peu trop les très jeunes filles, j'ai apprécié Hilda et Rango qui parle du désir, de l'attente, de la patience, et qui réussit à émoustiller quelque peu le lecteur ( ou la lectrice ! ).

 

Bref, sans aller jusqu'à recommander ce texte mineur de l'oeuvre d'Anaïs Nin, cette lecture m'a donné envie de relire Venus Erotica, pour le mois prochain !

 

Merci à Stephie et à son rendez-vous mensuel !

MARDI+STEPHIE

Commenter cet article

concception de jardin 08/04/2012 11:50

vive es livres

paysagiste avignon 07/04/2012 21:15

pas d'ornithologie

aménagement de terrasse avignon 03/04/2012 00:04

je voudrais savoir si la meditation peut aider a avoir un controle sur les reves merci de me repondre

Stephie 08/02/2012 09:10

Et alors, elle où cette relecture ? N'oublie pas qu'on remet ça le 14 ;)

Philippe D 12/01/2012 21:59

Dire que je pensais que ça parlait ornithologie!
Bonne soirée.

lili 14/01/2012 18:40



Oh que non !