Ouragan, de Laurent GAUDE

Publié le par lili

ouragan

 

Présentation de l'éditeur : A La Nouvelle-Orléans, alors qu'une terrible tempête est annoncée, la plupart des habitants fuient la ville. Ceux qui n'ont pu partir devront subir la fureur du ciel. Rendue à sa violence primordiale, la nature se déchaîne et confronte chacun à sa vérité intime : que reste-t-il en effet d'un homme au milieu du chaos, quand tout repère social ou moral s'est dissous dans la peur ? Seul dans sa voiture, Keanu fonce vers les quartiers dévastés, au coeur de la tourmente, en quête de Rose, qu'il a laissée derrière lui six ans plus tôt et qu'il doit retrouver pour, peut-être, donner un sens à son existence... Dans un saisissant décor d'apocalypse, Laurent Gaudé met en scène une dizaine de personnages qui se croisent ou se rencontrent. Leurs voix montent collectivement en un ample choral qui résonne comme le cri de la ville abandonnée à son sort. Roman ambitieux à l'écriture empathique et incantatoire, Ouragan mêle la gravité de la tragédie à la douceur bienfaisante de la fable pour exalter la fidélité, la fraternité, et l'émouvante beauté de ceux qui restent debout.

Mon avis : En cette rentrée littéraire, plus de 700 titres vont inonder le marché de l'édition...Nos librairies vont certainement s'effondrer sous le raz de marée des romans, une question se pose alors : Comment ne pas passer à côté du roman de la rentrée ? Dire que j'ai eu un coup de coeur pour ce roman serait un euphémisme, je suis victime d'un coup de foudre qui m'a laissée groggy, k-o. Je remercie Sophie qui m'a offert ce roman, sachant à quel point j'apprécie l'oeuvre de Gaudé depuis que j'ai découvert Le soleil des Scorta. Ce roman est une pure merveille qu'il m'a fallu quelques jours pour lire, tellement mes muscles étaient coincés, mes nerfs à vif à la lecture de ce roman chorale. Cinq ans jour pour jour après l'Ouragan Katrina, Gaudé nous livre un récit intense, brûlant de ce qu'ont vécu une dizaine de personnages qui vont se croiser dans le bayou. On a beau connaître l'histoire, avoir vu des images à la télé, ce récit est autrement plus intense que tout ce qui aurait été vu ou entendu jusqu'à présent : des moments précédant la catastrophes, au faux répit avant l'arrivée des alligators, on retient son souffle, on se prend à espérer pour les personnages qui ont déjà vécu tant de souffrances...Gaudé nous époustoufle une fois encore avec sa poésie de l'horreur.

Voyons ce qu'en pense Stephie, sur son blog : CLIC

Quelques extraits : p 53 : "Nous ne sommes pas à l'échelle de ce qui va venir", dit Josephine Linc. Steelson "négresse depuis plus de cent ans",

p 57 : "Tout tremble, tinte et se plie."

Commenter cet article

pyrausta 24/02/2011 18:41


je l'ai commence mais malheureusement pas pu le finir ,je devais le rendre à la mediatheque.je vais le reprendre aussitot que je le pourrai car j'adore L Gaude.En tout cas les pages que j'ai lues
m'ont plu mais je ne peux pas en dire plus pour le moment.


lili 25/02/2011 12:48



j'ai adoré l'atmosphère de ce roman, et de tous ceux que j'ai déjà eu la chance de lire de cet auteur !



Noukette 28/09/2010 00:48


Enfin lu, j'ai pris une vraie claque ! Je comprends que tu en sois sortie groggy...!


lili 28/09/2010 05:54



Toi aussi alors ? Je viens de lire l'article sur ton blog, et j'ai commenté !



Fleurdelyss13 21/09/2010 19:27


Bonsoir Lili
J'ai lu "Eldorado" et "La porte des enfers" de Laurent Gaudé et j'ai bien aimé ces deux romans.
Merci pour votre commentaire qui m'a donné envie de lire celui-ci. Je le rajoutte à ma Liste à Lire.
Passionnée par la lecture, je viens de créer un blog sur Overblog pour échanger avec d'autres lecteurs(trices).
Je vous dis à bientôt.
Fleurdelyss13


lili 22/09/2010 06:02



Merci. Je viendrai avec plaisir faire un tour sur votre blog !



Nico 11/09/2010 11:38


oui j'avais lu Le soleil des Scorta, sans doute son meilleur, mais aussi La porte des enfers, Eldorado et Dans la nuit Mozambique, qui, sans être non plus excellents, m'avaient tout de même plu.


lili 12/09/2010 09:00



ah oui, quand même... Je n'ai lu que Le soleil des Scorta et La porte des Enfers que j'ai adorés tous deux, je mettrais Ouragan à peine en-dessous, mais c'est surtout à cause du lieu et du thème
que j'ai moins appréciés.



Nico 10/09/2010 12:39


J'ai été déçu par ce roman: trop de personnages pour trop peu de pages, trop d'intrigues qui éclipsent le sujet principal du roman: l'ouragan. Et trop de changements de paragraphes (et donc de
personnages) toutes les dix lignes. Bof.


lili 11/09/2010 09:10



C'est perturbant, mais passée cette surprise, je trouve que ça ajoute à la confusion ambiante, tout est balayé, même la narration. Tu en as lu d'autres de cet auteur ?