Les morsures de l'ombre, de Karine GIEBEL

Publié le par lili

9782265085848 Extrait de la quatrième de couverture : Une femme. Rousse, plutôt charmante. Oui, il se souvient. Un peu... Il l'a suivie chez elle... Ils ont partagé un verre, il l'a prise dans ses bras... Ensuite, c'est le trou noir. Quand il se réveille dans cette cave, derrière ces barreaux, il comprend que sa vie vient de basculer dans l'horreur. Une femme le retient prisonnier. L'observe, le provoque, lui fait mal. Rituel barbare, vengeance, dessein meurtrier, pure folie ? Une seule certitude : un compte à rebours terrifiant s'est déclenché. Combien de temps résistera-t-il aux morsures de l'ombre ?

 

Mon avis : Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier les membres deLivraddict qui m'ont conseillé cet auteur, alors que je cherchais des titres de thrillers, je me suis fiée à leur jugement, et j'ai effectué quelques emplettes, dont ce roman-là, dont je vais vous parler tout de suite. Il ne m'aura pas fallu plus d'une demi-journée pour l'avaler, tellement l'intrigue est prenante, plaisante et jouissive de sadisme psychologique. Dès le début, on s'interroge évidemment sur les raisons qui ont mené le beau commandant Benoît Lorand dans cette cage en sous-sol, à la merci de cette superbe femme rousse qui semble vouloir lui faire avouer un crime, dont il se défend d'être coupable. Au fil des pages, la menace s'intensifie, car Benoît comprend que son bourreau est folle à lier, suite à un traumatisme qui la mène chaque semaine chez sa psy, où elle confie ce qu'elle fait vivre à Benoît, en prétendant le faire dans ses cauchemars. Très vite, les pistes se multiplient, car on sait que la belle rousse a été manipulée, et qu'elle a enlevé Benoît sur une dénonciation. Qui peut bien en vouloir autant à ce flic pour le mettre ainsi dans la gueule du loup. Plus on avance, plus les masques s'effritent et tombent, chacun semblant avoir sinon un mobile, du moins une raison de lui en vouloir. Aura-t-il le temps de faire prendre conscience à Lydia de la terrible méprise ? Qui a un réel intérêt à sa mort ? Combien de temps pourra-t-il endurer les sévices infligés par cette femme ?

Un thriller vraiment prenant, dont la seule faiblesse ( hormis ce titre, un peu grandiloquent ), ce sont les dialogues parfois médiocres, souvent invraisemblables, entre la victime et le bourreau, mais aussi entre deux rivales. On ne croit à l'histoire que dans la narration, les dialogues manquant réellement de crédibilité.

 

Commenter cet article

totorosreviews 12/10/2015 15:59

j'ai beaucoup aimé :)

totorosreviews 12/10/2015 15:59

j'ai beaucoup aimé :)

Philippe D 11/07/2011 08:10


J'ai créé un nouveau blog où je vais regrouper tout ce qui concerne la littérature : www.phildes.canalblog.com
Ce sera sans doute plus facile pour ceux qui s'intéressent aux livres de s'y retrouver.
Bonne semaine.


lili 11/07/2011 11:46



je t'ajoute de suite en lien !



Philippe D 09/07/2011 09:23


C'est le genre de livre qui nous fait coucher tard. Encore un chapitre avant de me coucher, allez encore un ...

Prochain billet sur un recueil de nouvelles sur mon blog, le 22 juillet.


lili 09/07/2011 13:06



exactement, et c'est comme ça qu'on ferme le livre aux premières lueurs du jour... Merci pour l'info, je fais un point des participants dans la semaine !


 



Stephie 08/07/2011 18:33


Lecture prévue très vite, je crois qu'il est dans ma valise d'ailleurs.


lili 08/07/2011 23:52



ah ben voilà, une bonne nouvelle ! j'ai hâte de savoir ce que tu en auras pensé !