Le Koala tueur et autres histoires du bush, de Kenneth COOK

Publié le par lili

9782253133100 Extrait de la quatrième de couverture : Avec ses redoutables crocodiles, ses koalas féroces et ses cochons sauvages assoiffés de sang, l'impitoyable bush australien reste un territoire indompté. Et ce n'est pas Kenneth Cook qui aurait pu l’apprivoiser ! Cook a réuni, peu avant sa disparition, ces histoires courtes toutes plus hilarantes les unes que les autres, inspirées par ses tribulations à travers l'Australie. D'après lui, chacune de ces quinze rencontres avec la faune sauvage s'est déroulée comme il le raconte ici, même si elles paraissent incroyables. Dépaysement garanti, dans un grand éclat de rire.

 

Mon avis : Il y a de cela quelques mois, je découvrais la prose de Kenneth Cook dans un roman d'une noirceur absolue, mais qui m'avait charmée, il s'agissait de Cinq matins de trop. Quand Stephie m'a proposé une lecture commune sur ce Koala, je me suis évidemment portée précipitée, d'autant plus que ce petit bouquin traînait dans ma PAL depuis la fin de l'hiver. Ces histoires m'ont beaucoup plu, d'une part pour leur humour ( parfois noir ) et d'autre part pour leur style et le dépaysement qu'elles proposent. Evidemment, certaines histoires ( ou nouvelles ?) sont plus drôles que d'autres, et j'avoue avoir craqué pour La vie sexuelle des crocodiles, notamment pour la différence entre les deux protagonistes, l'un spécialiste de la faune australienne, l'autre davantage centré sur sa survie dans ce milieu hostile. Leur affrontement dans une mare emplie de crocodiles pleins d'hormones et en plein coït est un délice ! Le koala tueur qui donne son titre au recueil est amusant, dans le sens où il propose une toute autre vision de ce que nous croyons être une mignonne peluche... Au chapitre des petites déceptions ( encore que le mot semble fort ), je placerais Quelques spécimens intéressants, qui est un peu redondant avec la première histoire de croco. Actifs liquides  vaut aussi son pesant de cacahuètes en tentant de répondre à cette question essentielle, que tout un chacun a déjà dû se poser : comment administrer un lavement à une éléphante ? Malgré des répétitions dans les situations racontées et quelques inégalités dans le ton du recueil,  les histoires se succèdent sur le mode humoristique, proposant aussi un point de vue sur l'Australie, qui reste un lieu inconnu pour moi... Je suis surtout contente de savoir que d'autres livres ont été écrits par Kenneth Cook, car je pense que je vais continuer l'exploration de son oeuvre !

Commenter cet article

Noukette 07/09/2011 23:16


Je ne connais absolument pas cet auteur, ça a l'air pas mal du tout !


lili 09/09/2011 08:18



Il est vraiment très bon, et j'ai hâte d'en lire d'autres de lui !



lasardine 07/09/2011 22:35


il me fait bien envie ce titre! :)


lili 09/09/2011 08:18



je te l'envoie ?



DF 07/09/2011 16:37


Là, c'est le titre qui me branche particulièrement... et ce, depuis un moment. Sa sortie en poche est une bonne nouvelle.


lili 09/09/2011 08:16



ça fait quelque temps, je crois qu'il est sorti en poche !



Philippe D 02/09/2011 19:28


Je ne connais pas l'auteur et ce livre-ci ne m'attire pas. Je vais, de toute façon, diminuer mon temps de lecture, par la force des choses, puisque la rentrée a eu lieu.
Bon weekend.


lili 03/09/2011 12:40



hélas, je dois faire de même. Bonne rentrée, Philippe !



Stephie 01/09/2011 10:58


J'ai d'ailleurs trouvé que certaines nouvelles auraient pu être inversées au niveau de l'ordre, ce qui aurait évité certains effets de redondance ;) Merci pour le partage en tout cas !!


lili 02/09/2011 18:03



exactement, tu as tout à fait raison, c'est sans doute ce qui gêne la compréhension ou le plaisir global !