Vertige, de Franck THILLIEZ

Publié le par lili

vertige Présentation de l'éditeur : Un homme se réveille au fond d'un gouffre, au coeur d'un environnement hostile, deux inconnus et son fidèle chien comme seuls compagnons d'infortune. Il est enchaîné au poignet, l'un des deux hommes à la cheville et le troisième est libre, mais sa tête est recouverte d'un masque effroyable, qui explosera s'il s'éloigne des deux autres. Qui les a emmenés là ? Pourquoi ? Bientôt, une autre question s'imposera, impérieuse : jusqu'où faut-il aller pour survivre ? Pour son 10e roman, Franck Thilliez réussit un tour de force dans ce huis clos étouffant et glacial à la fois, où il joue à décortiquer l'âme humaine confrontée aux situations de l'extrême. Sans jamais épargner son lecteur, manipulé jusqu'à la dernière ligne, et, qui sait, peut-être plus encore...

 

Mon avis : Après plusieurs mois de sevrage, moi, lili replonge dans l'univers si glauque de Thilliez, univers qu'elle affectionne particulièrement, parfois aux dépens de sa santé mentale ou de son sommeil. Je me suis offert ces derniers jours ce dernier opus, et les deux précédents que je gardais bien au chaud, sachant que chez moi, toute incursion dans l'écriture de Thilliez ne saurait rester une expérience isolée. Alors, je cesse de vous faire languir... comment est-il ce nouveau bouquin, dont le titre et l'illustration sont des invitations aux palpitations d'effroi ? Eh bien, il tient ses promesses, et va même au-delà, bien au-delà... Le climat y est plus qu'oppressant, en plus d'être glauque et malsain à souhait. Certes, on devine très vite qu'un lien secret unit ces trois hommes, et l'auteur ne semble pas vouloir le cacher, ainsi qu'en témoigne le seul mot de la quatrième de couverture : Pourquoi ? Car on admet vite, contre toute attente, la situation dans laquelle se trouvent ces trois hommes. On est dans un thriller, donc la situation est inquiétante, voire effrayante, grâce au concours de la faim, du froid, de la promiscuité qui instaurent un climat de méfiance entre les trois compagnons d'infortune. On retrouve quelques clins d'oeil aux films d'horreur, comme The Hole, ou Saw, mais autrement mieux exploités. Un seul bémol, mais dont je ne peux pas parler sans dévoiler des éléments importants... J'en parlerai éventuellement en commentaire à celles et ceux qui s'interrogeront. Sinon, que dire de plus, si ce n'est espérer que le prochain Thilliez sortira rapidement, car je suis de plus en plus mordue, et mes proches que j'ai acquis à cette cause, aussi !

Commenter cet article

tiah06 08/01/2012 11:14

il est très bon ce Franck!

lili 14/01/2012 18:40



comme toujours !



Paco 08/01/2012 11:13

J'en ai parlé avec Franck Thilliez, tout reste énigmatique ... ;-) tout l'art de l'intrigue est là. À toi de te faire ta propre opinion! Tu vas encore réfléchir longtemps ..

lili 14/01/2012 18:41



oui, j'aime cette idée de rester sur un doute !



tiah06 08/01/2012 10:59

je viens de le finir et les dernières phrases me travaillent! il y a quelque chose qui ne va pas, qui ne correspond pas à ce qui est dit avant dans le livre...quelqu'un a pensé la même chose??

lili 14/01/2012 18:41



oui ! quelques discussions portent là-dessus, dans la blogo !



Paco 28/10/2011 13:15


Une belle expérience c'est vrai.. Pour info j'ai mis ton blog dans mes liens. Si cela te dit d'en faire autant.. Cordialement. Paco


lili 30/10/2011 11:19



merci Paco, j'en ferai de même très vite ( je suis un peu lente en info ! ) mais je le ferai très vite, promis, d'autant que j'aime bien ton blog, que j'ai visité il y a peu !



Paco 28/10/2011 00:25


Très bon huit-clos, qui laisse songeur, même bien après la lecture... J'ai adoré

Tu peux également découvrir ma chronique sur mon blog, ainsi que mon interview de Franck Thilliez juste avant la sortie de Vertige.

Cordialement. Paco


lili 28/10/2011 09:40



merci Paco ! tu as eu la chance d'interviewer "le maître", je t'envie, même si je ne saurais quoi lui demander, je suis trop "groupie" pour ça !