Peur, de Thierry SERFATY

Publié le par lili

41HrrcT6xiL. SL160  Extrait de la quatrième de couverture :
Il a décidé d'affronter les fauves affamés.
Sans nourriture...
Elle est montée au sommet d'une tour.
Pour faire face au vide...
Une autre n'a pas bouclé sa ceinture.
Et a accéléré...
Ils avaient tous du défi dans les yeux. Comme s'ils étaient enfin libres. Des photos en témoignent.
Quand il comprendra la raison de ces actes, le commissaire Érick Flamand n'aura qu'une hantise : arrêter l'hécatombe.

Mon avis : J'ai eu l'heureuse surprise de lire ce roman, grâce aux conseils de mon libraire. J'avoue que la quatrième de couverture m'avait mise en appétit, avec ces histoires de suicides étranges... Très vite, on entre dans l'univers de cet auteur, ancien étudiant en médecine et qui avait déjà "sévi" dans le monde du polar avec un premier roman, honoré d'un Prix polar de Cognac en 2000, Le sang des Sirènes. Dans ce pavé de 600 pages qu'est Peur, très vite, on est happé par le monde curieux des phobies humaines... Très vite, on est intrigué par ce jeune homme, Yohan, phobique des félins qui vide sur lui un seau de viande fraîche avant de se donner en pâture aux félins du zoo, où il exerce... avec un sourire de ravissement. Comment sait-on que ce jeune homme souriait une fraction de seconde avant de se faire dévorer ? Parce qu'un photographe était présent sur les lieux, bien sûr... Ce même photographe qui immortalisera la chute d'une jeune femme qui sourit béatement elle aussi, avant de basculer dans le vide. Qu'ont-ils en commun ? Leur phobie. Pourquoi se suicident-ils avec allégresse ? Pour le savoir, il faut lire ce roman et suivre l'enquête policière menée par une drôle de couple qu'on prend très vite en sympathie, ainsi que leur couple d'amis, dont la petite fille souffre elle aussi d'une forme de phobie.
 Ce roman est un régal, car il allie les thèmes policiers de meurtres, mais aussi ceux de la phobie pathologique et des sciences dédiées à leur suivi, avec un rythme assez soutenu, même s'il n'échappe pas à quelques petites longueurs, trop anecdotiques pour gâcher le plaisir de cet excellent roman.

Commenter cet article

Sita 19/03/2010 10:17


En lisant ton suivi lecture, j'avais envie de le lire, maintenant je suis convaincue !
C'est noté, si je le vois à la bibliothèque, je l'emprunterai :D


lili 21/03/2010 13:58


merci de ton commentaire, j'espère que tu apprécieras la lecture !


calypso 18/03/2010 17:37


Je note !!!


lili 18/03/2010 19:43



vi tu fais bien !



Elora 18/03/2010 14:51


Je l'ai reçu en cadeau, je l'ai fait lire à mon père qui dévore ce genre de livres...et il attend depuis quelques mois sur l'étagère du milieu de ma bibliothèque...Visiblement une bonne lecture. Je
devrais m'y mettre ^^


lili 18/03/2010 19:43


ah oui, c'est une bonne lecture, mais c'est aussi un pavé...


chantal 18/03/2010 14:15


C'est peut etre le titre ,


lili 18/03/2010 19:42


qui te fait peur, gniark !


Wilhelmina 17/03/2010 21:13


Il parait quand même très effrayant, je ne sais pas si j'oserais ! (^-^)


lili 18/03/2010 19:42


franchement, à part le premier "crime", je n'ai rien trouvé de vraiment effrayant... Du suspense c'est sûr mais rien d'insoutenable non plus !