Le syndrome [ E ], de Franck THILLIEZ

Publié le par lili

9782265087293 Présentation de l'éditeur : Un film mystérieux et malsain qui rend aveugle... Voilà de quoi gâcher les vacances de Lucie Henebelle, lieutenant de police à Lille, et de ses deux adorables jumelles. Cinq cadavres retrouvés atrocement mutilés, le crâne scié... Il n'en fallait pas plus à la Criminelle pour rappeler le commissaire Franck Sharko en congé forcé pour soigner ses crises de schizophrénie. Deux pistes pour une seule et même affaire qui va réunir Henebelle et Sharko, si différents et pourtant si proches dans leur conception du métier. Des bidonvilles du Caire aux orphelinats du Canada des années cinquante, les deux nouveaux équipiers vont mettre le doigt sur un mal inconnu, d'une réalité effrayante et qui révèle que nous pourrions tous commettre le pire. Car aujourd'hui, ceux qui ne connaissent pas le syndrome E, ne savent pas encore de quoi ils sont capables...

 

Mon avis : Si vous fréquentez ce blog depuis suffisamment longtemps, vous connaissez mon admiration, ma passion plutôt, pour les livres de Franck Thilliez... Sinon, sachez que je suis folle. En effet, mon rapport avec les livres de cet auteur si doué, est tel que je suis obligée de garder quelques livres en stock, car je ne PEUX PAS me contenter d'un seul titre, à chaque fois... Donc, après avoir dévoré Vertige, j'ai pu me jeter comme une nicotomane sur le Thilliez que j'avais commandé dès que j'ai su que la version poche était sortie... ( Rassurez-vous, j'ai Gattaca au chaud, pour dans quelques jours...), bref, que dire ? Ben que c'est un bon Thilliez, pas excellent, pas le meilleur, certes, mais un très bon thriller assez bien ficelé, jusqu'à la toute dernière ligne ( d'ailleurs, une fois lu le point final ( oui, je lis aussi les points finaux), je me suis tournée vers ma bibliothèque pour vérifier que le suite était là...ouf ! ). Alors, vous vous demandez peut-être pourquoi cette petite restriction de ma part ? Sans doute parce qu'après avoir flippé ma race ( oui, c'est à ce point-là !!! ), j'ai senti un petit molissement ( néologisme, j'ai le droit ! ), dans le rythme et dans la narration. Les explications rationnelles au syndrôme [E] m'ont paru un peu trop rationnelles, pour le coup. Oui, je sais, je n'aime pas Chattam ( enfin, juste une tentative et un échec, je n'y mets pas du mien, bon d'accord, aux vacances d'été 2012, je retente ! ), à cause de l'aspect irrationnel de certains passages du seul livre de lui que j'ai lu.

Sinon, mon côté midinette a été comblé, même si j'avoue que je n'aurais pas craché sur un drame monstrueux, concernant la relation sentimentale de qui-vous-savez. Méchante ? Perverse ? Oui, c'est ce côté noir que font ressortir les livres de Thilliez, et ce n'est pas près de changer. Sinon, après ma mésaventure de La forêt des ombres, j'ai vécu les coups de téléphone nocturnes pendant ma lecture de cet opus. Quand je vous dis que ces livres déclencent de drôles de choses chez moi... Et dire que je viens de démarrer Gataca. ( Si vous n'avez plus de nouvelles de moi d'ici trois jours, call 911 ! )

Commenter cet article

Moka 02/11/2011 10:55


Un auteur que je dois encore découvrir...


lili 04/11/2011 19:26



je te le recommande, bien sûr !



mam 31/10/2011 18:51


J'espère que tu vas me le prêter très vite
car ce que je viens de lire me laisse sur ma faim.


lili 31/10/2011 19:26



hé hé, merci "mam", je te le prête dès que F*** me le rendra ! tu sais qui c'est ? Un collègue fan de polars  !!!  Bises et encore merci de m'avoir permis d'acheter encore des livres
!!!



Irrégulière 29/10/2011 12:22


comme tu peux t'en douter, je fuis. tout de suite et très vite.


lili 30/10/2011 11:17



Je sais que ce n'est pas du tout ton truc, je sais !!



Stephie 28/10/2011 11:10


Et il sort en poche ce mois-ci je crois !!!


lili 30/10/2011 11:19



oui, oui, je le lis d'ailleurs !



Alex-Mot-à-Mots 27/10/2011 18:45


Un auteur de qualité, et qui a su garder une belle plume malgré se snombreux livres (contrairement à Chattam qui me déçoit).


lili 28/10/2011 09:41



Il réussit même à m'intéresser à Darwin, avec Gataca, c'est dire ! Et je n'accroche pas du tout avec Chattam, personnellement, mais j'ai déjà dû l'écrire plusieurs fois !