Les hommes en général me plaisent beaucoup, de V. OVALDE

Publié le par lili

hommes Extrait de la quatrième de couverture : Cette nuit, Lili n'entend plus le bruit des animaux. Dans un demi-sommeil, elle se lève. Accroupie dans l'herbe, protégée par le feuillage du jardin, elle voit soudain passer les girafes, les éléphants, les tatous. Immobile sous la lune, Lili observe puis retourne se coucher auprès de son mari. Dans un silence de songe plus rien ne bouge. Au matin la vie reprend. Tout est en place, en équilibre. Mais, au cœur de cet été de chaux vive, il faut cependant vérifier, vérifier que les animaux du zoo sont rentrés. En s'approchant des cages Lili perçoit une silhouette, une ombre, un miroitement et, très vite, l'odeur incandescente du désir lui revient en mémoire... Roman d'amour et de dépendance, ce livre explore la folie du désir comme autant de lumières qui scintillent et qui claquent. Car dans les villes comme dans les zoos une musique résonne parfois délicatement : le très léger bruissement de l'enfance...

 

Mon avis : Tout m'a attirée dans ce roman : son auteur, que j'ai découvert cet été, son titre, que je trouve absolument irrésistible, ainsi que la fraîcheur de la première de couverture ; quant au sujet, évidemment si l'héroïne est une Lili, je ne peux qu'y trouver de l'intérêt ! Ce livre m'a remuée, bouleversée et émue plus que je ne l'aurais crue. L'histoire est complexe, dure, confuse, on hésite souvent à situer Lili du côté de la folie ou de l'autre. On ne comprend pas tout de suite pourquoi cette jeune femme semble dérangée, bizarre, puis cruellement, page après page, on dévine plus qu'on ne découvre l'histoire de Lili, entre une mère morte sous ses yeux, un petit frère qu'elle ne verra plus, un père membre d'un obscur et inquiétant parti...et Yoïm, si étrange personnage, si séduisant et si troublant, malsain. Je suis tombée sous le charme de cette histoire très étrange, qui met mal à l'aise. Il m'a fallu près d'une semaine pour lire ce court roman, car j'avais du mal à comprendre et je présentais que la fin serait assez dure. Bref, un gros coup de coeur et la certitude de lire tout Ovaldé !

Commenter cet article

Noukette 28/09/2010 00:46


Quel titre magnifique ! Ton billet me donne envie de le lire !


lili 28/09/2010 05:55



Attention, c'est encore un roman qui remue, non pas qu'il soit rock n' roll, mais il te remue beaucoup de l'intérieur. Merci pour ton commentaire !



kala 15/09/2010 18:10


Coucou,
J'ai commencé par celui-ci et comme toi, il m'a pas mal perturbée ! Très belle écriture, poétique et violente, rha j'aime ! J'ai bien envie de lire les autres ...


lili 16/09/2010 06:06



je n'ai lu que Ce que je sais de Vera Candida, je l'ai déjà offert plusieurs fois, tellement je l'ai aimé... Je me prépare  tout lire d'elle.



Stephie 15/09/2010 10:22


Je n'ai lu que son dernier que j'avais adoré


lili 15/09/2010 12:30



c'est d'ailleurs celui-là qui m'a motivée à lire d'autres livres d'elle.



Véro 11/09/2010 13:45


Non, c'était mon premier...


lili 12/09/2010 08:58



Ah... Je n'ai pas encore lu ce titre,mais je suis curieuse et je vais me le procurer très vite, pour voir ça. J'espère que tu trouveras plus de plaisir dans ses autres livres, si tu t'y
replonges, bien sûr !



zorane 10/09/2010 20:10


ça me donne envie de me plonger dans celui que tu m'as envoyé;)


lili 11/09/2010 09:08



oui, j'ai un coup de foudre pour cet auteur, je compte bien tous les lire et j'espère que Vera te plaira !