Zoé et Chloé de Sue LIMB

Publié le par lili

TOME I : Cherche garçon sachant danser

 

21067157282

 

Quatrième de couverture : Zoé craque pour le bel Oliver Wyatt, sauf que la première fois qu'il lui adresse la parole, elle se ridiculise pour l'éternité. Chloé, elle, flashe sur Brutus, malgré sa réputation de dragueur impitoyable. Zoé est horrifiée... mais le vrai problème, c'est le Bal Sismique : comment trouver des garçons assez sexy pour les accompagner ? Et pourquoi pas une petite annonce ? Les entretiens d'embauche s'annoncent inénarrables !

 

Tome II

 

 9782070628766

 

Quatrième de couverture :

Enfin l'été. Zoé et Chloé ne parlent plus que de leurs vacances au paradis des surfeurs. Mais il faut d'abord trouver un job : organiser des soirées avec l'odieux Brutus ou planter des laitues sous la pluie au côté d'Olivier, l'être suprême ? Zoé choisit sans hésiter l'agriculture et les joies des pique-niques bucoliques ! Reste à convaincre Chloé... et les parents.

 

 

Mon avis : quand livraddict et folio junior, que je remercie, ont proposé cette lecture, je me suis dit : Pourquoi pas ? ça faisait quelque temps que je n'avais pas mis le nez dans ce genre de livre et j'avais envie de légèreté. Côté jeunesse, je dirais que ces deux lectures n'ont pas eu l'effet escompté : je pensais me replonger dans les soucis adolescents, si loin des préoccupations des adultes, apporter un peu de fraîcheur dans mon esprit. C'est le contraire qui s'est produit, je n'ai pas du tout accroché : les histoires et non événements de la vie de ces deux adolescentes plutôt énervantes, selon moi, m'ont laissée totalement indifférente. Pire, j'ai senti un véritable fossé générationnel. Côté style, certains passages me laissent ébahie, jugez par vous-même ce petit extrait, assez révélateur des deux opus : "le mec le plus malingre du monde se tient sur le seuil. Il est chétif et il porte un jean moulant et un tee shirt gothique avec le mot VOMI imprimé en lettres à paillettes argentées sur fond noir." Certes, il y a quelque recherche au niveau du vocabulaire : "malingre" "chétif", mais les descriptions des personnages qui se veulent drôles et légères m'ont parus détestables. Côté intrigue, peu de choses à dire et je ne vous résumerai pas ici leurs aventures, qui vont des cours où les profs ne comprennent rien, font peur ( prof d'allemand, évidemment, stéréotypée ), les garçons, les sorties... Bref  des adolescentes, comme il en existe beaucoup, des préoccupations et des réactions à la fois étonnantes et prévisibles, malgré tout. J'avoue néanmoins avoir souri, surtout au début du premier tome, lorsque Zoé cherche un pseudo pour parler à un certain Donut ( oui, oui, Donut ! ), et qu'elle se dit que Zoé Hitler n'est guère pertinent, car il se doutera de quelque chose, et que du coup, avec une logique absolument implacable, elle décide de se nommer Zoé... Berlin !

J'avais lu il y a  quelques mois, les histoires de Georgia Nicholson, avec sa théorie de l'élastique, son chat un peu spécial et ses situations cocasses, et je pensais à ses aventures, en me disant que décidément, ces deux romans ne tenaient pas la comparaison. Toutefois, et je nuancerais ainsi mon propos pour conclure, je pense que ces deux romans seront des lectures divertissantes et agréables pour les adolescentes qui retrouveront certainement des pans de leur vie dans celles de Zoé et Chloé !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Irrégulière 20/02/2011 17:55


ça a l'air très très léger...


lili 21/02/2011 10:46



Léger mais très lourd aussi...



Sara 19/02/2011 14:08


C'est malheureusement le problème avec les séries ados...En tout cas, je passe mon tour !


lili 20/02/2011 13:25



oui, je te comprends !



zorane 19/02/2011 13:03


Pas du tout tentée


lili 20/02/2011 13:25



je comprends aussi !



Stephie 19/02/2011 11:52


Rien que les couvertures ne me font pas envie... tu as été courageuse au final ;-)


lili 20/02/2011 13:25



je me suis dit que les couvertures ne révélaient pas toujours le meilleur... Là, c'est hélas, le cas !



Anne Sophie 18/02/2011 18:21


why not ;)


lili 20/02/2011 13:26



tu as du courage, alors !