Viens plus près, de Sara GRAN

Publié le par lili

b1e4f73abaec34b60703a925e9f0dfe7c5b750af Extrait de la quatrième de couverture : Amanda a tout pour être heureuse: un mari qu'elle aime, un métier qui la comble, un appartement sublime. Une vie parfaite. Par bouffées, dans un état second, elle se met peu à peu à réaliser ses désirs les plus enfouis, à donner libre cours à des pulsions destructrices. Est-elle possédée ? Cherche-t-elle inconsciemment une libération ? La descente aux enfers a parfois un goût de paradis...

 

Mon avis : Toujours à la recherche de sensations fortes, et n'ayant plus beaucoup de place pour les grands formats, j'ai dû me rabattre sur le rayon poche polar/ roman noir de la Fédération Nationale d'Achat des Cadres (plus connue sous le nom de FNAC !), et après avoir cherché des bouquins de Fitzek, Aubert, Mac Dermid, et j'en passe et des meilleurs... Je n'ai rien trouvé qui ne soit déjà dans ma PAL ou dans ma tête, je me suis donc rabattue sur ce petit roman, dont j'ai particulièrement apprécié la première de couverture, et la sobriété de l'édition : pas de bandeau accrocheur mensonger, bref, j'ai démarré cette lecture, la fleur au fusil, toute heureuse d'avoir peur... et j'ai tellement flippé ma mère ( pardon pour le langage, mais en ce moment, je me lâche ! ), que j'ai dû abandonner au milieu, à cause que l'héroïne il lui arrive des trucs pas clairs du tout, elle entend des bruits, se prend pour une autre, fait des trucs que la morale ( et mes parents !) réprouvent... bref, elle m'a foutu les chocottes, Amanda ! ( amande...chocolat... Vous suivez ?)

bref, j'ai repris le lendemain matin, et j'ai appris, ce dont je me doutais déjà que la jeune femme était possédée. Sans rire ! Je n'apprécie pas spécialement les histoires irrationnelles, fantastiques, et autres, car en général, ça me fait plus marrer qu'autre chose. Pour moi, ce qui fait peur, c'est la violence, la bestialité des hommes, pas les démons... Et ben là, comme pour L'exorciste ( que j'ai lu en quatre étés, tellement c'était .... vous connaissez, inutile que je précise ma pensée ), j'ai vraiment eu peur, heureusement que le roman est très court, car 100 pages de plus et j'abandonnais par trouillomètre à zéro.

Mille excuses à celles et ceux qui me lisent, mais il semblerait qu'un esprit malin se soit emparé de votre blogueuse adorée, et que ce billet ne soit pas vraiment signé de sa main, ce qui explique ce langage, ces tournures peu syntaxiques, et autres... Allez, nous allons brûler quelques petits animaux en pissant sur le feu et en nous accouplant avec un bouc mort !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Hahaha ta conclusion m'a fait éclater de rire =D
J'ai ce livre en PAL et je vais lui faire un sort rapidement tant ce que tu en dis me donne ENVIE !
Au plaisir de te lire ^^
Cajou
Répondre
N

Mais tu sais que tu me donnes envie de le lire, en plus ! Tu m'as possédée :)


Répondre
L


tu le veux ? Mp sur FB pour ton adresse, miss, je te l'envoie direct ! j'avais prévu de le swapper ou de le troquer, ce qui est exactement la même chose, en fait !!



S

J'adore ton billet...très drôle et qui donne envie de lire ce roman ;-)


Répondre
L


merci Sara !



N

Oh punaise, tu m'as fait rire je te dis que ça !!! ;-) Je sais pas si je vaux le lire celui là cela dit...


Répondre
L


oui, j'ai choisi l'humour pour repousser le démon !



L

Rien que la couverture me fiche les j'tons !


Répondre
L


c'est ce qu'il y a de plus soft en plus !!