Tuer le père, d'Amélie NOTHOMB

Publié le par lili

poster 137388 Intégralité de la quatrième de couverture : ( en extrait, ce n'est pas possible ! ) "Allez savoir ce qui se passe dans la tête d'un joueur."

 

Mon avis : Il convient de commencer ce billet en vous prévenant de mon amour inconditionnel pour Amélie Nothomb, et de l'impossibilité chronique de dire du mal d'elle, même sous la torture. Ah ah... Certains penseront qu'un tel démarrage sous-entend la médiocrité du dernier opus ! Que nenni... Le seul ouvrage d'Amélie Nothomb que je n'ai pas aimé était Biographie de la faim, mais sans doute est-ce parce que le sujet m'indifférait totalement ? Quoi qu'il en soit ce nouveau Nothomb, dont on guette chaque année la sortie, avec plus ou moins d'impatience, que les critiques littéraires attendent au tournant, comme les oenologues attendent le Beaujolais nouveau, et que personnellement, j'attends avec une frébilité qui croît dangereusement chaque été, menaçant mon équilibre mental.... Où en étais-je ? Ah, oui, le dernier Nothomb : court ( trop, mais pour une fan, c'est toujours trop court, sauf que là, non vraiment, trop trop court ! ), pas de prénoms incroyables et si chers à l'écriture de la divine Belge.... Mais un univers sinon déjanté, du moins bien barré : je résume rapidement : un jeune adolescent,  abandonné par ses parents, est recueilli par le magicien qu'il admire par-dessus tout. Il s'éprend de la femme du magicien, qu'il va tenter de séduire. Pour le moment, c'est assez classique, sauf que la toile de fond sert de révélateur aux personnages : l'intrigue se déroule en partie durant le Burning man. Si vous ne savez pas ce que c'est, cliquez ici : clic. Voilà, vous avez maintenant les ingrédients du roman, et autant dire que c'est un délice, et qu'il me tarde déjà la prochaine rentrée littéraire !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Bonjour

Je suis comme vous un inconditionnel d'A. Nothomb. Je l'ai rencontrée il y a quelques semaines. J'ai dû attendre des heures pour qu'elle me dédicace"tuer le père". Mais l'attente n'a pas été
inutile. J'ai découvert une femme tout à fait charmante, qui sait vous écouter, qui prend pour cela tout son temps! Et tant pis pour ceux qui attendent ! Une rencontre formidable !
Répondre
L


je ne doute pas qu'elle est charmante et géniale ! je vous envie !!!



N

J'ai également apprécié ce dernier Nothomb, une lecture agréable et prenante!


Répondre
L


tout à fait d'accord !



P

Je le lirai c'est certain!
Je fais partie des inconditionnelles également, mais j'ai quand même eu quelques petites déceptions ces dernières années...


Répondre
L


J'ai été déçue une fois et n'ai pas terminé le livre, et une autre où je me suis dit mouais... Mais je reste aussi une inconditionnelle d'Amélie.



S

J'ai bien aimé le livre, parce qu'il est agréable à lire, et différent des autres, mais j'ai été déçu, une fois de plus, par cette sorte de non-fin... Un peu moins que dans le Voyage d'hiver, le
Fait du prince et Journal d'Hirondelle, mais quand même...
En revanche, j'ai adoré ta critique et le style, surtout le début, tu es très drôle !
Si tu veux voir mon avis, n'hésite pas à venir sur mon blog !


Répondre
L


ok, et merci pour le compliment, Sebastien ! à très vite sur ton blog !



L

Je veux le lire !


Répondre
L


je te comprends !