Tag du portrait chinois

Publié le par lili

Ma chère et tendre ( ou pas du tout, d'ailleurs ! ) Sara m'a taguée cette semaine, et comme je n'ai aucune envie d'écrire un billet pour mon blog, je cède à sa tentation !

Donc voilà :

 

1/ Un écrivain : non.... Parce que j'ai trop de respect pour eux, quels qu'ils soient, et qu'un c'est trop peu. J'aimerais écrire comme Jaenada et avoir son humour, ou Zola, ou Thilliez. Je sais, c'est éclectique, là ! M'en fous, c'est mon tag à moi, j'écris ce que je veux !

 

2/ Un aliment : euh, le vin ? C'est du raison, non ? La bière ?  C'est du houblon.... Non, le mojito, parce que c'est frais (la menthe, toussa...), que ça tourne la tête et qu'après on oublie tout !

 

3/ Un supplice : oh putain, c'est compliqué pour une fille gentille comme moi... J'hésite entre l'énucléation, l'arrachage de la peau des seins après l'avoir fait lentement crâmer au chalumeau... Le classique arrachage d'ongles, ou un rencard avec un fan de tunning.

 

4/ Un animal : le chat ? trop facile.... Le scolopendre, parce que rien qu'à l'écrire ( si c'est juste, d'ailleurs ) ou le voie, ça jette !

 

5/ Une couleur : le violet prune ou le rouge, ou le gris Elvis ( seuls quelques privilégiés connaissent cette nuance splendide et unique : )

 

6/ Une pièce : j'hésite entre la salle de bains et sa baignoire avec un rebord pour la bouteille ( pas le verre) de vin, ou la chambre et mon lit-refuge...

 

7/ Une profession : Groupie de groupes de rock. Parce que.

 

8/ Un objet : ma peluche Snoopy, encore parce que.

 

9/ Une chanson : Lolita nie en bloc, parce que même si je ne suis plus une lolita, c'est quand même beaucoup de moi là-dedans.

 

10/ Un défaut ? Impossible, j'en ai trop : je suis de mauvaise foi, excessive, dépensière, naïve; exigeante, bordélique repentie, boulimique de beaucoup de choses qui ne se mangent pas forcément.... Pas rancunière, jusqu'au point de non retour, ce qui me désole hélas, souvent trop tard.

 

Je ne taguerai personne, puisque j'ai appris que ce tag avait déjà fait le tour de la blogosphère, mais au moins, j'ai pu m'exprimer sans payer un psy...et qu'ainsi, je viens de perdre des lecteurs qui me prenaient pour quelqu'un de normal !

 

 

Commenter cet article

Neph 15/11/2011 19:45


Mais non, tu es très normale ! Même si le supplice de la peau des seins, je ne connais pas et que ça m'effraie !


lili 19/11/2011 17:46



moi, normale ? Zut... Faut que j'y remédie !!