Onze nouvelles à lire seule les soirs de match de foot, de Emmanuelle POINGER

Publié le par lili

62255 Présentation de l'éditeur : Mesdames, vous devez lire cet ouvrage écrit pour vous. Pourquoi ? Mais parce que votre mâle va bientôt vous abandonner... encore une fois. Pas pour une jolie blonde de dix ans votre cadette. Non, vos rivaux sont onze joueurs poilus qui courent après un ballon et se roulent par terre en hurlant ! Emmanuelle Poinger a toujours remarqué l'effet désastreux du foot sur la libido des hommes, ces zombis qui gardent l'œil rivé sur la lucarne alors que vous passez en guêpière et porte-jarretelles. Forte de ce constat, elle s'est amusée à imaginer onze histoires drôles et sensuelles pour que les femmes ne s'ennuient plus les soirs de match. De quoi oublier l'image de votre homme hagard entouré de restes de pizza et de canettes de bière. Vous le regarderez d'un autre œil une fois la télévision éteinte et le livre refermé...

 

Mon avis : En cette période estivale, qui ne brille pas par sa chaleur, j'ai eu envie de participer au rendez-vous coquin de Stephie, en lisant ce recueil de nouvelles érotiques. Ca faisait quelques années que je ne m'étais pas plongée dans le genre... Mais c'est comme le vélo, on retrouve vite ses marques ! Par où commencer ? Le nom de l'auteur ? Oui, bon un jeu de mots en lien avec le thème, bien sûr.... Les nouvelles ? Bon alors, disons qu'elles sont assez inégales, certaines jouant sur des clichés plus que resucés ( oups, pardon ! )... Aziz : La cougar rousse qui se tape un jeune beur et lui apprend à faire l'amour, mouais, bon, pas de quoi fouetter un chat ( oui, j'ai failli la faire, mais non ! ), Céline ou la lettre volée, m'a profondément déplu, ben oui, l'histoire d'une jeune fille qui tombe sur une lettre érotique de sa mère... Pas moyen, je ne l'ai pas finie, mon Oedipe a dit non ! Yseut ou le rêve étrange, bof bof aussi.... Je suis restée froide à l'évocation de cette femme frigide !

Par contre, j'ai beaucoup aimé Eve ou les pinceaux, que j'ai trouvé très bien écrit, très évocateur et plutôt chaud, pas mal du tout, j'ai comme envie de me mettre à la peinture après ça !

Pour se donner un frisson saphique, l'histoire de Daphné ou la robe de mariée n'est pas sans qualités, loin de là... Ca me ferait presque changer d'avis sur le mariage, mais à condition que ce soit un homme qui me fasse faire l'essayage !

Pour finir, j'ai bien aimé Catherine ou le cadeau d'anniversaire, et j'avoue que c'est tout à fait le genre de cadeau que j'aurais aimé recevoir !

Bref, des histoires plus ou moins réussies, à l'image des rencontres que l'on peut faire dans sa vie, et c'est souvent le côté farfelu qui donne du piment à une situation qui n'aurait pas cette saveur, même avec le plus bel homme du monde ( non, je n'ai jamais réussi à le mettre dans mon lit, mais bon !)

Merci Stephie pour cette expérience que je vais me faire un plaisir de réitérer le mois prochain, vu que j'ai déjà acheté ce qu'il faut !!

MARDI+STEPHIE

Commenter cet article

Stephie 06/08/2011 19:47


Vivement le mois prochain alors !!!!!


lili 13/08/2011 18:36



vi ! je suis conquise par ton rendez-vous !



Philippe D 04/08/2011 21:56


Bon et ben, je ferme les yeux!


lili 13/08/2011 18:36



pourquoi donc ? Je hais tellement le foot que je ferais n'importe quoi pour ne pas en regarder !



blueverbena 02/08/2011 13:47


Avec le retour de la ligue 1 samedi, tes nouvelles sont incontournables mdr ;)


lili 02/08/2011 17:12



hi hi hi, je crois que c'est d'actualité, effectivement ! d'autant que j'excècre le foot!



Noukette 02/08/2011 13:39


Rhaaaa, je les aime moi ces lectures coquines ! Un jour par mois c'est presque pas assez je trouve ! ;-)


lili 02/08/2011 17:13



oui, je vois que tu n'es pas la seule en tout cas, 5 commentaires en moins de deux heures ! chapeau les filles et vivement le mois prochain !



pimprenelle 02/08/2011 12:09


Le titre est excellent en effet, et j'adore le nom de l'auteur - je n'avais pas tilté avant de lire ton billet d'ailleurs! Voilà qui pourrait me tenter!


lili 02/08/2011 17:12



je n'ai tilté qu'en le prononçant à voix haute à une copine qui me demandait ce que je lisais !