Mes illusions donnent sur la cour, de Sacha SPERLING

Publié le par lili

mes illusionsExtrait de la quatrième de couverture : Sur un transat, il mange un esquimau. Le chocolat fond autour de sa bouche, il s'en met partout. On dirait du sang séché. Le ciel est de la même couleur que le soleil. Ce matin, on a braqué le millibar. Augustin voulait qu'on célèbre son départ. L'air a une vague odeur de jasmin. Je suis sûr que c'est le produit d'entretien. Il se lève pour aller commander quelque chose au restaurant, de l'autre côté de la piscine. Je l'observe. De longs palmiers bougent lentement derrière lui. Graphique. Il plonge dans l'eau. Il disparaît quelques secondes, puis il réapparaît. Il revient, il se rallonge sur son transat. Je regarde les parasols kitch, jaunes et rouges, et je pense que ce serait vraiment beau de les voir tous s'envoler en même temps.
Aïe aïe aïe... Séquence déception... J'ai eu la curiosité d'emprunter ce livre à la bibliothèque et je dois avouer que je suis contente de ne pas l'avoir acheté avant de le lire. Oui, je suis cruelle, mais bon ! Pour commencer, je reconnais que j'ai du mal avec les "fils et fille de.." qui font tout un cinéma autour de l'anonymat qu'il faut leur conserver tout en jouant sur leur filiation. Chaque interview de ce jeune auteur a débuté avec l'évocation de ces parents... De deux choses l'une, soit on joue le jeu, soit on ne le joue pas. Evidemment, la pression est plus forte pour ces enfants de stars, mais ils ne crachent pas sur la promo à laquelle ils ont droit de par leur statut, non ? Enfin, j'ai quand même voulu lire ce livre, et je ne vous cache pas ma déception : outre l'absence de trame narrative, le style pseudo intello, bof, m'a gonflée au possible. Je déteste ces phrases courtes qui semblent vouloir en dire plus que ce que la ponctuation leur confère. Je trouve que c'est pédant, prétentieux, bref, c'est tout un ensemble qui ne me plaît pas. Je n'ai rien contre les jeunes auteurs, ou contre les enfants d'artistes qui veulent se faire un nom, mais là, ce fut impossible pour moi !

Commenter cet article

Anneso 29/12/2009 15:31


euh je te crois sur parole et je le laisserai sagement en place si je le croise :)