Mako, de Laurent GUILLAUME

Publié le par lili

mako

 

Extrait de la quatrième de couverture :  A la sortie d'un night-club, une jeune fille est victime d'une agression sauvage. Mako, policier de la BAC, taciturne et endurci, obsédé par l'idée d'en punir lui-même l'auteur, s'investit dans l'enquête au-delà de la raison. Il déclenche une traque qu'il l'emmènera loin, aux confins de la folie, là où le bien et le mal se confondent. De l'enfer des trottoirs aux boîtes de nuit branchées, Mako hante les bas-fonds d'une société en perdition.

 

Mon avis : Merci aux éditions Le livre de poche et à Livraddict pour ce nouveau partenariat que j'honore de façon un peu tardive. J'ai aimé ce roman, mais, chose rare, il a fallu que je m'y reprenne à plusieurs fois pour en terminer la lecture. Non pas que ce soit un mauvais roman, loin de là, mais j'ai éprouvé de grandes difficultés à m'y plonger, malgré tous les articles élogieux que j'avais lus à son propos. Si l'intrigue est efficace et bien construite, de par le métier même de l'auteur, le jargon policier un peu trop présent au fil des pages m'a perturbée. Je me suis souvent sentie à l'écart du propos par les termes employées, qui soulignaient parfois trop fortement à mon esprit que je n'étais pas de "la maison". Je reconnais cependant que ce roman, rythmé, est palpitant, que le monde décrit est réaliste, hélas, mais je me suis trop souvent sentie dans un sous Braquo, excellente série policière produite et réalisée par Canal +, ou dans les films d'Olivier Marchal, qui signe une excellente préface à ce roman. Bref, je pense avoir un peu raté le rendez vous avec Mako, mais je ne désespère pas d'y retourner, avec le Roi des crânes, nouveau roman de Laurent Guillaume.

Commenter cet article

Véro 27/04/2010 21:41


Malgré les bonnes critiques lues, je ne suis pas convaincue sans raison précise, il faut bien l'avouer et ton avis me conforte encore plus dans mon choix.