Le voleur d'ombres, de Marc LEVY

Publié le par lili

VOLEUR Extrait de la quatrième de couverture : " Maintenant, assieds-toi, il faut que l'on parle, a dit l'ombre". Je me suis assis en tailleur sur le sol.
"Tu as un pouvoir très rare, il faut que tu acceptes de t'en servir, même s'il te fait peur.
"Pour quoi faire?
"Trouve pour ceux dont tu dérobes l'ombre cette petite lumière qui éclairera leur vie, un morceau de leur mémoire cachée, c'est tout ce que nous te demandons.
"Nous ?
"Nous, les ombres, souffla celle à qui je m'adressais".
J'ai souri, je comprenais très bien de quoi elle parlait ".

 

Mon avis : Pour paraphraser Mylène Farmer, je dirais "oui, mais non" en ce qui concerne ce roman qu'on m'a gentiment prêté. Je ne connaissais pas trop Marc Levy avant cet été et ma lecture de Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites,, qui m'avait plutôt plu, mais là, je suis un peu déçue. Certes, l'intrigue fonctionne bien, les personnages sont sympathiques et on rentre vite dans la narration, mais les ficelles ( du cerf-volant ?) m'ont paru beaucoup trop grosses, cette fois-ci, et même si l'histoire est plaisante, je n'ai pas vraiment adhéré. Le thème de la réussite professionnelle en dépit de la réussite amoureuse, s'il me paraît quelque peu éculé, entre ici dans tous les clichés du genre, hélas. Hélas, car l'idée du petit garçon qui discute avec les ombres de ses semblables m'a surprise et plutôt amusée au début, dommage que cette idée n'ait pas été davantage développée, mûrie pour la suite du texte. Bref, ce fut une lecture banale, teintée d'un peu de déception, malgré tout.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> je n'ai pas encore lu celui ci... j'aime bien lire un p'tit Levy de temps en temps mais je me lasse, c'est toujours un peu les mêmes ficelles ^^<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> je partage ton avis, même si je n'en ai pas encore lu beaucoup... Mais ça se laisse lire tranquillou !<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> zut alors, il me tentait :s<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> je n'ai pas dit qu'il était nul, non plus, mais je n'ai pas adhéré, quoi..<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> Salut! je vois que tu es une passionnée de littérature et sa tombe bien! Je suis une élève de 1ère littéraire et je fais un tpe avec comme problématique:Comment la littérature à t-elle fait évoluer<br /> la société. Pourrais-tu m'apporter ton aide en ce qui concerne mon premier axe qui est:La littérature miroir de la société.<br /> Tu peux m'envoyer un email à l'adresse suivante: meelie2b@gmail.com<br /> Je te remercie d'avance.<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Ouhlala, je ne me sens pas apte à répondre à ta question... Je te conseillerais la lecture de l'essai d'Umberto Eco et Carrière sur les livres : N'espérez pas vous débarasser des livres. Ce peut<br /> être une piste de réflexion intéressante à mon sens. Bon courage !<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> Et bien je vais dire pareil que toi: oui mais non ! De toute façon, je n'ai jamais pu avec Lévy alors...<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> je l'ai connu assez tard, je repoussais sans cesse et je me suis décidée cet été, le premier que j'ai lu était pourtant pas mal du tout, mais là, non.<br /> <br /> <br /> <br />
I
<br /> Je ne l'ai pas lu celui-là, j'attendrai la sortie en poche !<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Je vais en retenter d'autres, plus tard, je pense, mais en poche, aussi. Celui-ci m'a été prêté, donc je suis moins "déçue".<br /> <br /> <br /> <br />