La ronde des innocents, de Valentin MUSSO

Publié le par lili

la-ronde-des-innocents Présentation de l'éditeur :

Raphaël est assassiné dans les montagnes pyrénéennes : on le retrouve torturé, les mains liées, au bord d’un sentier. Son frère Vincent reçoit peu de temps après une mystérieuse vidéo et découvre, stupéfait, que l’ancien rebelle, apparemment assagit, cachait une épouse et un fils. La voix de Raphaël, inquiète et oppressée, donne un éclat étrange à ces images. Il supplie : « Protège-les. »


Mon avis : Premier roman du frère de Guillaume Musso, sélectionné pour le Prix du meilleur polar 2011 par les éditions Points, il y a fort à parier que ce titre ne déméritera pas. En effet, ce roman recèle de très nombreuses qualités : l'intrigue, tout d'abord : efficace et bien construite, originale ( même si la fin m'a quelque peu déçue, mais c'est très subjectif ! ), l'écriture témoigne d'une grande connaissance de la langue française, la syntaxe est quasiment parfaite, le vocabulaire riche et adapté, les personnages sont bien construits et agissent en cohérence avec ce qu'ils sont censés être. Le suspense est présent, et les deux intrigues apparemment sans lien finissent par épouser chaque pièce du puzzle. Seul bémol de ma part, les quelques dialogues qui scellent une relation amoureuse, entre deux des personnages du roman : attendus, dans les clichés, bref, ce serait la seule chose que je reprocherais à ce roman, qui réussit aussi à cultiver le lecteur par des références antiques, ce qui est plutôt chose rare ( mais pas exceptionnelle non plus ) dans ce genre littéraire. Bref, si on ne tremble pas vraiment, que l'atmosphère n'est pas glauquissime, un suspense de plus en plus fort s'installe au fil des pages et on découvre avec l'excitation propre au genre, les raisons des assassinats évoqués au début du roman. Auteur à suivre, donc !

Ah, et j'allais oublier, l'avis de la spécialiste du genre, pour moi, ma copine Pimprenelle !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philippe D 16/07/2011 22:05


Ah! c'est son frère! C'est sûr qu'on l'attendra au tournant et qu'on ne pourra s'empêcher de comparer. Pas facile d'avoir un nom connu. Ca ouvre les portes mais après... Affaire à suivre.


lili 17/07/2011 17:53



disons qu'ils ne sont pas en concurrence, dans le sens où ils s'illustrent sur des genres quand même différents, chacun son style, mais du talent en commun !



Irrégulière 15/07/2011 13:25


A voir, mais ce n'est pas mon genre de prédilection...


lili 16/07/2011 06:31



je suis très branchée thriller en ce moment, moi...