La cascade d'Enora, de Bernard FAUREN

Publié le par lili

couverture enora Présentation de l'éditeur : La visite du scénariste l’avait agacée. Elle avait perçu sa détermination comme un défi insolent, elle se sentait menacée. Sans y penser, elle prit un verre qu’elle remplit de vin blanc. Elle avait arrêté de travailler avec les chevaux, tout le monde le savait ! Pourquoi ce type était-il venu la relancer ? Pourquoi la voulait-il, elle, Enora ? Ce n’était même pas un réalisateur !Comment un scénariste avait-il pu obtenir le choix de la cascadeuse ? Il fallait qu’elle vérifie ça auprès de Charly. Au fait, pourquoi fallait-il qu’elle « vérifie ça » ?

 

Mon avis : Pour ce nouveau partenariat, je remercie Livraddict et les éditions Brumerge. Avant de vous parler du roman, de l'histoire, je tiens à signaler que c'était mon premier partenariat avec cet éditeur et que je ne peux que souligner la qualité de leur travail, qui n'a rien à envier aux grandes maisons historiques : l'objet est beau, agréable et le papier d'une grande qualité pour une édition de poche. Certains trouveront cet aparté ridicule, mais peu importe, j'avais envie de le souligner. Quant à l'histoire, là, mon avis sera plus sévère, car je n'ai pas vraiment réussi à me plonger dans l'univers que dépeint Bernard Fauren, hélas. Pourtant, l'intrigue me plaisait, les lieux, les décors, etc. Mais les personnages manquaient un peu de constistance à mon goût, de saveur, de relief. J'ai été un peu déçue et déstabilisée par la double narration, alors que je suis plutôt friande de ce procédé habituellement, car j'avais l'impression de marcher sur un fil, de ne pas me laisser emporter par les histoire d'Enora et d'Orèna. J'ai néanmoins terminé ce livre et heureusement car la scène finale a racheté mon impression plutôt négative. J'ai trouvé cette scène particulièrement bien écrite, le style plus léger, comme libéré du poids qui l'accablait jusque là. Je ne connaissais pas l'univers de Bernard Fauren, et peut-être lirai-je d'autres de ses romans, malgré l'impression mitigée que m'a laissé celui-ci.

Commenter cet article

calypso 25/10/2010 15:11


Je passe !


lili 26/10/2010 09:22



On ne peut pas tout lire non plus, hein /



zorane 10/10/2010 14:20


Il ne me tente pas vraiment . Je passe


lili 11/10/2010 06:23



Avec les Pal vertigineuses que nous avons en ce moment, c'est peut-être plus sage ? Et puis on ne peut pas tout lire non plus, effectivement !



pimprenelle 10/10/2010 09:08


Comme toi, je suis particulièrement attentive à la qualité de l'objet - livre, ça me paraît aussi important que le contenu!


lili 10/10/2010 10:38



Je ne dirais pas que c'est aussi important, mais j'apprécie comme toi la qualité de l'objet, ça ajoute au plaisir !



Irrégulière 09/10/2010 13:21


Il ne me tentait pas non plus. Par contre, en effet, je pense que Brumerge gagne à être connu.


lili 10/10/2010 10:38



Tout à fait, j'aime beaucoup cette maison d'édition !