L'anneau de Moebius, de Franck THILLIEZ

Publié le par lili

anneau-de-moaius Présentation de l'éditeur : Vous rêvez. Vous vous voyez courir dans votre maison, les mains en sang. La police vous recherche pour le meurtre d'une gamine que vous ne connaissez pas. Vous vous réveillez. Et vous comprenez que ces rêves sont votre futur. Vous, dans quelques jours…
Saint-Ouen, Seine-Saint-Denis.
Le corps mutilé d'une femme, enduit de vinaigre. Il semble avoir fait l'objet d'un rituel bien précis. Pour Victor Marchal, jeune lieutenant de police tout juste sorti de l'école, la descente aux enfers commence.
Aucune relation entre ces deux histoires, a priori. Et pourtant…

 

 

Mon avis : Merci à Pimprenelle et à son challenge pour m'avoir permis de me replonger dans l'univers particulièrement glauque, vicieux et anxiogène de Franck Thilliez, qui signe ici un roman absolument époustouflant. Dès les premières pages, un avertissement au lecteur nous prévient de l'importance de la temporalité du récit, qui fera de fréquents aller retour dans l'espace temps, entre temps réel et temps rêvé. Dès les premières lignes, on reste scotché, tellement Thilliez parvient à nous bloquer, nous enfermer dans son monde malsain et dérangeant. Impossible de lâcher ce livre avant d'en connaître la fin, alors autant vous prévenir : ne le commencez pas si vous avez l'intention de vous adonner à une quelconque activité dans les heures à venir, ou si vous avez un rendez-vous important. Dans ce roman, deux héros vont vivre une aventure qui dépassera les limites de l'entendement : Stéphane Kismet, jeune plasticien de génie travaillant pour des productions de films gore, fait des cauchemars d'un réalisme inquiétant, et il veut comprendre la raison de ses visions terrifiantes. Vic Marchal un jeune flic, surnommé V8 par ses collègues le croyant pistonné, va rejoindre l'univers de Stéphane et essayer d'entrer dans son raisonnement, on ne peut plus surprenant, certes, mais hélas, suffisamment réaliste pour expliquer des meurtres assez spéciaux, qui rejoignent des perversions sexuelles mettant en scène des relations sexuelles avec des personnes amputées. Des femmes seront retrouvées atrocement mutilées, dans des mises en scène d'une violence inouïe, et la présence d'un mystérieux nombre à côté de leur corps, ainsi qu'une odeur de putréfaction, viendront corser le tableau et l'enquête. Bref, il faut avoir le coeur bien accroché, mais quel plaisir de lire ce roman, dont je recommande chaudement la lecture à tous les amateurs du genre. Sinon, coeurs sensibles s'abstenir !

Commenter cet article

Paco 28/05/2011 13:59


Je ne sais même plus écrire mon adresse juste: http://passion-romans.over-blog.com... Voilà c est mieux


lili 28/05/2011 14:37







Paco 28/05/2011 13:53


J ai lu ton commentaire et je vais lire cet oeuvre. Ça m a donné envie! J ai lu trois ou quatre romans de Thilliez et j avoue que c est grand.. Dérangeant mais grand. Je viens de rédiger un article
sur l auteur sur mon blog http://passion-roman.over-blog.com. Si tu veux y faire un tour.. A ta guise. Je met ton blog en lien car tes commentaires me plaisent! A+. Paco


lili 28/05/2011 14:37



Merci Paco, à bientôt !



flof13 24/02/2011 15:50


il est très réussi celui-là, avec tous les doutes et les questions qu'il suscite... j'ai lu le même pour Découvrons un auteur aussi, et je ne regrette absolument pas !


lili 25/02/2011 13:11



J'aimerais le voir porté à l'écran, celui-ci aussi !



lasardine 23/02/2011 23:26


rho lala mais c'est atroce!! va falloir que je me bloque 15 jours pour dévorer tous ses titres!!
même si j'avoue que celui ci m'attire un peu moins... pour le moment ^^


lili 24/02/2011 10:56



Ils se lisent très vite, tellement ils sont bien, tu sais !



Mélo 23/02/2011 21:47


Rohlala il est dans ma PAL celui-là...! J'ai lu 'le syndrome E' en ce qui me concerne pour ce rdv.


lili 24/02/2011 10:56



C'est le seul qui manque à ma liste, mais je compte bien y remédier !