Des garçons qui tremblent

Publié le par lili

Extrait de la quatrième de couverture : Sans amour, les hommes ne sont que des petits garçons qui tremblent. Pour ne pas passer à côté de cette passion qui les enchante et les renforce, Jérôme et Camille, les jeunes héros des Filles qui dansent, ont décidé de lui consacrer leur vie...

Quel plaisir que ce livre de Stéphane Hoffmann, suite du premier opus : Des filles qui dansent ; qui racontait le mal être d'un jeune homme au sein de sa famille et des lois dictées par la société à laquelle il ne souhaitait pas se soumettre."  Je les ai déçus parce que je suis ma route et non la leur",  cette phrase de Jérôme résume la vie du jeune homme, tout comme : "La famille, c'est du tourisme. Je préfère les voyages." Ce deuxième tome est plus émouvant, plus mordant encore ; on observe avec Jérôme cette société qui n'est qu'une caricature d'elle-même. Des passages sont d'une grande poésie, d'autres très violents, cyniques. La ponctuation est utilisée par Hoffmann à la manière d'un scalpel et ça saigne entre les virgules !
extraits :
" La cérémonie de l'Auchan, le samedi, est la grande préoccupation des dames briéronnes et de tout ce que Saint Nazaire comporte de briérons. La parade  de la famille heureuse, la pavane du chariot, rempli à ras bord. Toute la semaine, Marie Caroline prépare avec soin ce jour à sa gloire : à sa manière d'écrire, sur sa liste "adoucissant textile", on devine son bnheur." p 38

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lili 08/11/2009 19:22


merci mais je n'y suis pas pour grand chose, on m'a bien aidée !


Anneso 06/11/2009 08:45


je ne connais pas, mais je vais découvrir avec plaisir :)
en effet, très joli ton blog ! ouahou !!!