Des filles qui dansent, de Stéphane HOFFMANN

Publié le par lili

 Extrait de la quatrième de couverture : Chronique sentimentale, tendre et cocasse, ce roman nous emmène à La Baule, le temps d'un été, dans le flou des années 80. Jérôme, un jeune homme désireux d'échapper à sa condition de "plouc", y découvre l'arrogance de la bourgeoisie, le charme des femmes mûres, et surtout la fraîcheur de l'amour...

            Stéphane Hoffmann nous offre ici un récit d'apprentissage, plein de tendresse et d'ironie. De la tendresse, il en éprouve pour son jeune héros, étouffé au sein d'une famille dans laquelle il ne se reconnaît pas, qui lui fait souvent honte. De l'ironie, l'auteur n'en manque ni pour décrire la famille de Jérôme qu'il cherchera à fuir de toute ses forces, ni pour celles qu'il va rencontrer en quittant le giron. Jérôme est un jeune homme solitaire, qui cultive cette solitude qu'il ne ressent pas comme un poids : p 43 :" Ce qui m'horripile, ce n'est pas d'être seul, mais d'être parmi les esseulés qui n'ont pas envie de le rester et qui sont là, à se regarder, se toiser, s'approcher, se flairer. Je les sens tous à danser autour de moi, et ça me tripote."

Un chapitre scelle la rupture, le chapitre 14, au cours duquel Jérôme reçoit un télégramme annonçant une visite de sa mère. Le jeune homme, fier de sa nouvelle vie qu'il se construit seul, reçoit comme une gifle cinglante, les reproches de sa mère et ses habitudes de "plouc". Ce chapitre montre l'incompréhension entre deux personnes qui ont pourtant passé la majeure partie de leur vie sous le même toit, mais ne parlent pas la même langue, ne sont pas du même milieu.

J'ai beaucoup aimé l'histoire de ce jeune homme, qui n'est ni un profiteur, ni un parasite, juste un jeune homme libre et qui veut faire de sa liberté une ligne de conduite. Le style de l'auteur est fluide, agréable, agrémenté de petits jeux de mots croustillants ( qui ne sont pas sans rappeler ceux de Château Bougon ), de personnages à la fois pittoresques et attachants...

Commenter cet article