Départs anticipés, de Christopher BUCKLEY

Publié le par lili

départs Extrait de la quatrième de couverture : Ils exagèrent, tous ces retraités. À Washington, entre villas de luxe et terrains de golf, ils sont de plus en plus nombreux à vivre aux crochets de la jeune génération. Aidée par un sénateur assoiffé de pouvoir, Cassandra, conseillère en communication et bloggeuse révoltée, déclare la guerre aux baby-boomers. Son arme ? Le « transitionnement volontaire », comprenez : le suicide assisté…

 

Mon avis : Merci à Livraddict et aux éditions Points pour ce nouveau partenariat que j'ai dégusté avec énormément de plaisir et en écoutant les débats actuels sur les retraites...

Un mot rapide sur l'auteur qui avait écrit Salles fumeurs, porté à l'écran sous le titre de Thank you for smocking... Si vous aviez aimé le ton du film, vous adorerez ce roman !

       Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce roman est d'actualité et qu'il traite le thème avec autant d'intelligence que d'humour. L'héroïne est une jeune bloggeuse attachée à son combat politique, dont l'intelligence et la ruse seront démontrées tout au long de l'histoire. Sans trop en dévoiler, on apprend dans les premiers chapitres, les raisons de cet engagement politique qui n'est pas tout à fait ce que l'on croit : après une scolarité parfaite et alors qu'elle s'apprête à intégrer la prestigieuse université de Yale, elle apprend que son père a dilapidé son compte épargne destiné à ses études pour l'investir dans sa start-up. Résultats, Cass se voit obligée de "donner" trois ans à l'armée en échange d'un financement de ses études, ce à quoi elle se résout... Tout se passe plutôt correctement, même si elle attend avec impatience de pouvoir quitter ce milieu... Jusqu'au jour où elle rencontre Randy, brillant politicien avec lequel elle va vivre une expérience explosive : le sénateur souhaitait sortir du camp militaire et s'est malencontreusement dirigé dans un champ de mines... Cass se voit liquidée de l'armée mais intègre l'équipe de Randy ( désormais handicapé ) qu'elle convainc de la nécessité du transitionnement volontaire somme projet politique. S'ensuit alors des péripéties drôles, loufoques, cyniques qui feront tomber bien des masques. Le personnage de Gidion Païne est à ce titre, un véritable bijou !

                Le thème est sérieux et les questions que pose Buckley sont moins provocantes qu'elles n'y paraissent au premier abord : les opposants à ce transitionnement volontaire / suicide assisté sont les militants anti avortement, et on se rend vite compte que sous cet aspect volontairement choquant, les vraies questions de notre société sont posées. Ce livre m'a fait rire et m'a interpelée de la même manière que Le meilleur des mondes d'Aldous Huxley ou Big brother de George Orwell, ou encore Le soleil vert... Et si un jour, une telle idée germait dans les esprits ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mélo 10/05/2010 09:23


Hihi, j'adore ton titre.
Il a l'air très interessant, ce livre.


lili 11/05/2010 15:39



il est drôle et intelligent, en plus !



Stephie 09/05/2010 16:23


Ce bouquin a vraiment l'air sympa !


lili 11/05/2010 15:39



il l'est !



Neph 06/05/2010 19:13


Il avait l'air sympa, en partenariat, je l'avais vu :) Il m'aurait plu, je crois :)


lili 07/05/2010 17:26



si t'es partante, tu m'envoies un mail !



Irrégulière 06/05/2010 16:42


mmmhhhhh, ça a l'air un peu spécial quand même...


lili 07/05/2010 17:26



c'est ce qui m'a plu justement !



Véro 05/05/2010 23:01


Tiens, faudrait pas que ce livre tombe entre toutes les mains vu ce qui se passe en ce moment !


lili 07/05/2010 17:25



tu m'étonnes, mais attention car il y a beaucoup de second degré dans cette histoire, enfin j'espère