Comme ton ombre, de Elizabeth HAYNES

Publié le par lili

comme-ton-ombre Présentation de l'éditeur :

Imaginez qu'avant de pouvoir rentrer chez vous, vous soyez obligé de faire le tour du bâtiment afin de vérifier que tout est normal.
Imaginez qu'une fois dans le hall de votre immeuble, vous deviez vérifier six fois que la porte d'entrée est bien fermée. Une, deux, trois, quatre, cinq, six. Et que si vous êtes interrompu en plein rituel, il faille tout recommencer.
Imaginez que, arrivé dans votre appartement, vous tourniez la poignée de votre porte six fois dans un sens, puis six fois dans l'autre pour vous assurer d'être en sécurité. Que vous restiez plusieurs minutes derrière votre porte, à l'affût du moindre bruit dans la cage d'escalier. Et que, tous ces contrôles effectués, vous commenciez une ronde chez vous. Fenêtres, rideaux, tiroirs, tout doit passer au crible de votre attention.
Imaginez aussi que vous ne puissiez faire les courses que les jours pairs et pratiquer un sport les jours impairs, mais à condition que le ciel soit nuageux ou qu'il pleuve.
Bienvenue dans l'univers paranoïaque de Cathy, une jeune Anglaise à qui la vie souriait jusqu'à ce qu'un soir elle fasse une mauvaise rencontre...

 

Mon avis : Un grand merci àNeph qui m'a permis de découvrir ce roman que j'ai dévoré en cette fin de semaine mouvementée. Après quelques instants d'adaptation à la structure du roman, je me suis vite plongée dans l'histoire de cette femme terrorisée. Les premières pages sont la transcription d'un procès de 2005, puis le texte est construit en écho : d'un côté le récit d'une jeune femme délurée, débordante de vie, en 2003, de l'autre, celui d'une femme apeurée, malade, totalement coupée du monde réel. Bien vite cependant, on comprend, même si cela semble quelque peu étrange que ces deux femmes totalement différentes en constituent une seule et unique : Cathy d'avant et Cathy d'après. Avant et après quoi ? La rencontre avec ce séduisant jeune homme aux yeux bleus, au charme dévastateur qui va littéralement changer la vie de notre héroïne. J'ai vraiment beaucoup apprécié ce premier roman qui réussit à s'échapper des clichés du genre, même si certains passages sont tout de même prévisibles. Je vous en recommande chaudement la lecture pour vos soirées estivales ! Une dernière remarque, qui n'est pas forcément d'une importance capitale, mais qui à mes yeux en revêt, c'est la qualité de l'édition, le papier est très agréable au toucher, l'impression très soignée, et c'est assez rare pour être signalé !

Commenter cet article

Neph 29/05/2011 20:02


Il ne t'a pas résisté longtemps, dis donc ! Je suis très contente qu'il t'ait plu, et c'est vrai que le papier était agréable, je m'en souviens maintenant !


lili 30/05/2011 13:18



Ben oui, tu me l'as passé au bon moment ! Oui, sinon, j'aime les détails futiles sur la qualité du papier, mais bon, au moins tu es d'accord !



pimprenelle 29/05/2011 09:18


Je suis très tentée! Tout à fait mon genre de livre!


lili 29/05/2011 14:45



oui, je pense qu'il te plaira !



Philippe D 29/05/2011 07:54


Merci pour cette recommandation mais ma PAL n'accepte plus de grossir.
Bon dimanche.


lili 29/05/2011 14:45



ah ah... Encore une PAL qui a besoin d'un petit régime pré estival ?



pyrausta 28/05/2011 17:23


oui tu as raison de signaler la qualite du papier et de l'edition.j'y suis egalement sensible.
quant à l'histoire..elle me tente aussi! Au secours je ne peux plus suivre!


lili 29/05/2011 14:47



oui, ça compte aussi, même si c'est moins important.



L'Irrégulière 28/05/2011 16:14


Je crois que je suis trop impressionnable, je risquerais d'en faire des cauchemars...


lili 29/05/2011 14:48



Je te comprends... Heureusement que je suis dans une situation perso qui fait que je n'ai plus peur de rien ni de personne en ce moment, sinon, je flipperais grave. Mais comme je n'ai pas peur de
mourir charcutée...