Ceux qu'on aime, de Steve MOSBY

Publié le par lili

ceux Extrait de la quatrième de couverture : Vous laissez un message à l'un de vos proches, dont vous n'avez pas de nouvelles. Il ne vous répond que par mail ou par SMS. De nos jours, rien de plus normal. Vous inquiétez-vous ? Imaginez-vous une seconde que ce n'est pas lui qui vous a répondu, qu'il est séquestré, privé d'eau et de nourriture... et que vous n'entendrez plus jamais le son de sa voix ? Tel est le mode opératoire d'un tueur en série qui s'attaque à des jeunes femmes célibataires, les séquestre, endosse leur identité auprès de leurs proches et les laisse dépérir à petit feu, dans l'abandon le plus total. Sam Currie est commissaire, Dave Lewis journaliste, tous deux ont sur la conscience la mort ancienne d'un parent, qu'ils auraient peut-être pu sauver s'ils avaient fait davantage attention à lui. Deux hommes hantés sur qui un piège infernal va se refermer, et qui devront trouver les ressources psychologiques nécessaires pour assumer leur passé, affronter le tueur et, cette fois, être là pour ceux qu'ils aiment.

Mon avis : J'ai découvert ce roman grâce au blog de Baba, et comme je ne trouvais pas en librairie Ceux qu'on aime, j'ai lu Un sur deux que j'ai beaucoup apprécié. Ainsi, j'ai abordé ce roman avec une impatience dingue, d'autant que le thème me plaisait énormément. Ma déception est à la hauteur de l'attente car je crois que j"avais projeté trop de choses dans cette lecture, j'attendais des crimes pervers, une intrigue tordue et malsaine. Certes, les crimes sont atroces à imaginer : laisser quelqu'un mourir de faim et de soif, attaché à son lit est une torture physique ignoble, mais ce n'est rien à côté de ce que doit ressentir la victime de se savoir abandonnée par ses proches, et c'est ce que je reproche à ce roman : peu de passages insistent ou suggèrent la souffrance psychologique des victimes. De plus, je me suis sentie vite perdue dans les personnages : j'ai confondu les noms, les identités à longueur de pages, et c'est, je pense ce qui a le plus perturbé ma lecture. En effet, je suis revenue souvent en arrière dans ma lecture pour confirmer que tel personnage était bien celui auquel je pensais, je crois que les sonorités proches dans les noms m'ont perturbée. De plus, assez rapidement, je me suis doutée d'une des ficelles menant aux révélations finales et c'est sans doute ce qui m'a le plus gênée. J'avoue sortir de ce roman déçue et un peu frustrée par l'impression d'être passée à côté d'un bon polar ; car je n'en doute pas, ce livre est un bon roman que je relirai certainement plus tard en me souvenant qu'il ne faut pas projeter trop d'attentes dans un livre et ne pas y chercher ce qu'on a envie d'y lire, mais se laisser bercer par l'histoire que le romancier a décidé de nous raconter.

Commenter cet article

calypso 11/03/2010 10:47


Cette présentation des personnages, un peu perturbante, m'a bien plu.


lili 12/03/2010 09:12


ah, comme quoi, nous n'avons pas les mêmes approches, effectivement !


Véro 08/03/2010 21:43


Affaire à suivre car il est dans ma LAL ...


lili 11/03/2010 08:56


je suis impatiente de lire ton avis !


Mélo 08/03/2010 10:18


Je n'ai pas accroché non plus. Et comme toi, je me suis emmêlée dans les personnages.
Je me sens moins seule également ! :)


lili 08/03/2010 17:28


ah ben tant mieux, je me sens moins nulle sur le coup !


Anneso 07/03/2010 20:30


il est dans ma PAL... on verra donc ce que j'en penserai :)


lili 08/03/2010 17:27


j'attends ton avis avec impatience !


Livresque 07/03/2010 14:20


Je me sens moins seule tout d'un coup! Je n'ai pas vraiment accroché non plus!


lili 12/03/2010 09:14


c'est rassurant effectivement de ne pas se savoir seul à ne pas avoir aimé !