Campus, de Curtis SITTENFELD

Publié le par lili

42828494 Présentation de l'éditeur : Lorsqu'elle passe les grilles d'Ault, prestigieux pensionnat privé, Lee Fiora voit son rêve se réaliser. A quatorze ans, elle a choisi de quitter son Indiana natal pour intégrer ce vivier de l'élite américaine, niché dans les collines verdoyantes du Massachusetts. Mais, très vite, Lee comprend que ce petit monde lisse et attrayant n'est pas accessible à tous. Et surtout pas à une jeune boursière issue de l'Amérique profonde... Dès son arrivée, l'adolescente se heurte à l'univers fermé des vieilles familles de la côte est, à ces jeunes gens qui respectent des codes sibyllins pour le non-initié. A la fois intimidée et fascinée par ses camarades de classe, Lee devient vite une observatrice privilégiée de leurs rites et de leurs manies... Mêlant tambour battant les rapports compliqués avec les enseignants, les grandes amitiés féminines et une initiation amoureuse tumultueuse, les tribulations de Lee dépeignent avec drôlerie, justesse et férocité cette formidable tranche de vie que représente l'adolescence.

 

Mon avis : Lorsque j'ai acheté ce livre chez ma bouquiniste, je m'attendais à passer un moment de plaisir très superficiel, de régression dans le monde de l'adolescence. Je croyais découvrir une héroïne décérébrée, ou futile, enfin, un personnage tel qu'il en existe beaucoup ( trop ? ) dans la littérature de jeunesse. Or, première erreur de ma part, ce bouquin n'est absolument pas un roman à l'eau de rose, ou pour les jeunes filles en fleur. C'est une réflexion adulte, réfléchie sur le monde de l'adolescence et l'entrée dans le monde adulte, qui se déroule dans un lycée privé huppé, lais où les ado qu'on rencontre n'ont guère de différence avec ceux qu'on peut côtoyer au quotidien, ou encore celui ou celle qu'on a pu être. Car beaucoup d'épisodes que vivra Lee trouveront leur écho dans notre expérience : la difficulté à s'intégrer dans un milieu étranger voire hostile, le rejet d'un instinct grégaire de nombreux ados, mais aussi le plaisir des premières amitiés, des premières amours, le drame des conflits avec les profs et les amis... Bref, j'ai adoré ce livre que j'ai savouré pendant près d'une semaine, tellement les thèmes abordés étaient traités avec finesse mais aussi parfois avec cynisme, les épisodes ne ressemblant en rien à ceux qu'on peut voir dans les séries pour ados, et mon intérêt s'est intensifié au fil des pages, ressentant de plus en plus de tendresse pour cette héroïne si banale, mais pleine de valeurs d'honnêteté, de franchise, de probité, ce qui n'exclut pas sa mauvaise foi amusante, ses paradoxes, et son manque de confiance en elle. Bref, un excellent moment de lecture, divertissant et instructif !

Commenter cet article

Philippe D 15/07/2011 13:27


C'est gentil mais je l'ai ajouté à ma liste de livres à acheter. Si tu l'envoies à plusieurs personnes, ça coûtera plus cher que le prix du livre (moi, j'habite en Belgique, je dois mettre le
double de timbres quand j'envoie mon livre en France). Merci pour la proposition.


lili 16/07/2011 06:31



de rien, Philippe... Mais si un jour, tu as envie d'un livre et que je l'ai, n'hésite pas !



Philippe D 14/07/2011 14:58


Ca revient cher en frais de port, non?


lili 15/07/2011 08:38



Ne vous inquiètez pas pour ça, ça ne dépasse pas les 4 euros, et encore... Si je le propose, c'est que ça ne me gêne pas !



Philippe D 14/07/2011 06:50


A priori, je n'achèterais pas ce genre de livre mais, après ton commentaire, pourquoi pas?
Bonne journée.


lili 14/07/2011 10:28



Il vient de partir chez Sara, mais si tu es intéressé, envoie moi un mp avec ton adresse et je te l'envoie dès qu'elle l'a fini !



Sara 13/07/2011 10:10


Je ne connaissais pas mais je le note d'emblée. Le sujet m'intéresse beaucoup, j'ai toujours rêvé d'intégré ce genre d'école privée. Je dois être un peu bizarre...Quoi qu'il en soit, ton avis
achève de me convaincre :merci pour la découverte lili !


lili 14/07/2011 10:29



Je suis aussi bizarre que toi, alors, j'adore l'atmosphère de ces établissements, que ce soit dans les livres ou les films. Pour la réalité, je te confie que c'est légèrement différent !!